Le blocal

Blog de Pierre Cattan

Olislaeger en Avignon 7, juillet, 2008

Filed under: Uncategorized — Pierre Cattan @ 2:34
Le blog de dessins d\'Olislaeger pendant le festival d\'Avignon 2008

Le blog de dessins d\

Amoureux du dessin et des spectacles, ça va vous plaire.
François Olislaeger, mon complice et génial dessinateur, tient le blog de dessins officiel du festival d’Avignon pendant toute la durée des festivités.
Un autre regard sur la scène. Qu’on y soit ou pas, c’est un joli voyage que nous propose là notre bon Francisco.

Publicités
 

départ Connecticut J-2 7, novembre, 2007

Filed under: artistes,BD,carnet du connecticut — Pierre Cattan @ 11:23

Dans deux jours, l’avion, la grosse pomme, François et le Connecticut, pour une semaine.
Ca va bloguer dans les bois je vous dis.

image-1.png


François Olislaeger est pendant deux mois dans le Connecticut en résidence pour sa prochaine BD,
et j’ai la chance de le rejoindre une semaine.

pound1.gif

J’arrive mon cher Francisco!

 

Francisco dans le Connecticut 9, octobre, 2007

Filed under: artistes,BD,humour — Pierre Cattan @ 7:22

François aux États-UnisFrançois Olislaeger, le dessinateur génial qui allie si bien ligne claire et esprit malin,
s’installe pour deux mois en résidence d’artiste dans le Connecticut.

Il confectionne sa prochaine BD qui aura un goût de sous-bois à tous les coups.

Il nous régale de ses dessins sur place. Ses reportages délicats et cocaques sont extra!

Francisco dans l’avion, Francisco à NY, Francisco dans les bois, des planches déjà classiques, mon cher Milou.
Allo Francisco? J’arriiiiiiiive!

François Olislaeger (TOC, Le Monde, les Inrocks, Double, Beaux Arts magazine) est mon complice de dessins depuis nos reportages dans TOC, nous avons publié ensemble la BD « un autre monde est possible » chez Hachette Littératures.

 

Indécis, roi du pétrole 4, mai, 2007

Filed under: actualité,Présidentielle 2007,Sarkozy,Ségolène Royal — Pierre Cattan @ 1:29

Cher ami(e) indécis(e),

Toi qui tombe miraculeusement sur mon blog, prends une seconde, je racole.
La France a besoin que tu choisisses l’un ou l’autre candidat parce que leurs programmes sont vraiment différents et que les politiques qu’il mettront en place changeront la vie concrète des gens.
Ceux qui sont au chomdu, qui cherchent en vrac et entre autres choses, un logement, une place en crèche, un cours du soir ou une association qui propose du sport gratuitement ne vivront pas pareil les 5 années à venir que ceux qui sont soumis à l’ISF.
C’est l’enjeux principal de dimanche.
Ségolène a fait une bonne campagne en général et une excellente campagne de deuxième tour en particulier.
Elle a réussi à rassembler de Besançenot à Bayrou en restant fidèle à sa ligne politique.
Je ne reviens pas sur son programme que j’ai déjà largement détaillé ici.
segolene.gif

Tout reste possible.
Indécis, François Olislaeger a pour toi un argument imparable.
Un beau dessin, qui exprime la joie de la France présidente.

 

Bédé dans Libé 26, janvier, 2007

Filed under: BD,Copié/Collé — Pierre Cattan @ 2:35

Voici des extraits du papier paru dans libé du 25 janvier sous la plume de Philippe Lançon, qui fait une critique aussi agréable qu’inattendue d’un autre monde est possible. Vous pouvez lire l’article dans son intégralité ici. Merci à lui du fond du coeur.

extrait.png

Courant alternatif
Par
Philippe LANÇON

« Le journaliste Pierre Cattan, rédacteur en chef du magazine TOC et ancien membre du bureau national de l’Unef, travaille régulièrement avec le dessinateur François Olislaeger. En janvier 2006, ils sont au sixième Forum social mondial (FSM). Ils en tirent cet album, Un autre monde est possible. Il est peu probable qu’un autre monde soit possible. Mais il y a peut-être d’autres possibilités dans ce monde-ci. Les deux auteurs décrivent le tourisme, l’organisation et la bureaucratie du rêve alternatif.

Le forum a lieu au Venezuela. Les congressistes sont au Hilton de Caracas, transformé en village militant. Sauf Bernard Cassen et Ignacio Ramonet, qu’une bulle nous montre attendus à l’aéroport par une voiture noire de la présidence, comme à Cuba : toute organisation a ses caciques. Et sauf Olivier Besancenot, venu avec sa compagne, à la fois joyeux et curieux, léger et engagé, qui se veut «dedans et dehors» ; au fi-nish, avec l’écologiste Alain Lipietz, méditant sous flegme et derrière sa pipe dans les bidonvilles de Caracas, très britannique, le responsable de la LCR est l’un des plus sympathiques : une circonspection mobile l’empêche d’adhérer entièrement.

Le FSM du Venezuela est celui du doute : six ans après le happening de Seattle, cinq ans après le premier FSM à Porto Alegre, l’homo alter sent qu’il doit évoluer pour se développer. Il ne sait pas encore comment. Du départ au retour, les deux reporters décrivent ce qu’ils ont vu : une foire avec son folklore absurde et ses grands sentiments, prise dans un pays qui n’est ni tout à fait dictatorial, ni tout à fait démocratique : les références à Tintin et les Picaros sont fréquentes. Une femme alter rappelle physiquement «ma colombe», l’épouse d’Alcazar ; mais ce n’est pas une virago.
Cattan est saturé d’enthousiasme et d’admiration pour les héros d’Attac et du FSM : un Zébulon barbu tournicotant au contact de ses pop-stars. Olislaeger, lui, n’a pas l’esprit militant. Il regarde, rêve, se défend. Il respire mal dans l’air idéologique. Il se sent vite prisonnier, comme Tintin lorsqu’il est surveillé dans l’hôtel chic par les sbires de Tapioca. La bande dessinée vieillit, comme le roman. Elle cite ses sources, joue avec. Un membre d’Attac-France finit par soupçonner Olislaeger d’être «un agent contre-révolutionnaire» ; il répand ses doutes. «Ma colombe» les corrige en éclatant de rire : «Vous pigez rien ! Ce type est un artiste, il s’en fout de vos trucs de Bolivar ! Il faut vraiment être stalinien pour penser comme ça.»

La bande dessinée a réinventé ce que les articles de presse, faute de place et d’imagination tolérée, ont presque toujours perdu : le long reportage subjectif ; l’arrêt sur les détails, tamisés par l’expérience de celui qui observe, et qui n’hésite pas à ridiculiser ses attitudes, ses rêves, ses naïvetés, face à l’événement. Au total : précision, fantaisie, tendresse. Il fut un temps où on appelait ça le nouveau journalisme. Aujourd’hui, la plupart des articles consacrés aux FSM sont ennuyeux ; Un autre monde est possible ne l’est jamais. »

Dessin >> extrait auquel fait allusion l’article © Hachette littérature 2006 – François Olislaeger)

tags technorati :

 

Interview sur la bédé 13, octobre, 2006

Filed under: BD,Société & Politique — Pierre Cattan @ 10:38

Didier Pasamonik publie sur Actua BD une interview de oim sur la bande dessinée que j’ai faite avec le dessinateur François Olislaeger « un autre monde est possible ». Vous pourrez même découvrir des planches pour ceux qui ne l’ont pas encore achetée 🙂
Il a fait une photo qui ressemble beaucoup je trouve à nos personnages, non ?
Pierre cattan francoi olislaeger


 

Chat bada bédé 6, septembre, 2006

Filed under: BD,Uncategorized — Pierre Cattan @ 8:27

olislaeger cattanC’est la rentrée littéraire pour les bulles aussi. Comme je vous l’avait annoncé ici, « un autre monde est possible » est en librairie (vous pouvez vous procurer l’ouvrage en un clic ici). En deux mots, François Olislaeger (le génial dessinateur) et moi-même avons fait un reportage dessiné pendant le forum social de Caracas au sein de la délégation d’Attac l’hiver dernier. Destinée à tous les publics, ceux qui aiment la politique seront servis. ceux qui n’iament pas la politique seront servis aussi. La rencontre d’un journaliste et d’un artiste sur un fait d’actualité retranscrit en bandes dessinée, on s’y collait depuis deux ans déjà dans TOC. C’est une expérience incroyable, et vous verrez que mon presonnage est haut en couleurs. Dédicaces des auteurs le 11 septembre prochain de 19 heures à 20 h 30 pour ceux qui veulent et qui peuvent au café animé la mer à boire à Paris, 1/3 rue des Envierges dans le 20ème arrondissement (métro Pyrénnées).

Un autre monde est possible, 14 euros, Hachette Littératures


 

Départ pour Ho Chi Minh / Saïgon 21, juillet, 2006

Filed under: Curieux,Uncategorized — Pierre Cattan @ 7:16

couverture bd cattan olislaeger
Le jour tant attendu du départ pour le Vietnam. Un mois entier de vacances avec ma belle et les sacs à dos dans lesquels on a mis peu de fringues, pas mal de matériel vidéo pour un tournage (pré-buzz) et beaucoup de rêves. Récit détaillé au retour, ou peut-être de là-bas…
En septembre la bédé que nous avons fait avec François Olislaeger sortira chez Hachette Littératures, (je vous glisse la couverture en avant-première:) Vous ne serez pas surpris, pour ceux qui lisent TOC, de constater qu’il s’agit d’un reportage dessiné de 90 pages sur notre séjour à Caracas au beau milieu de la délégation d’Attac, pendant le forum social polycentrique de l’hiver dernier.

L’aventure, c’est l’aventure, merci la vie et bonne vacances à tous.