Le blocal

Blog de Pierre Cattan

Asie, continent humide 22, juillet, 2006

Filed under: carnet du vietnam,Uncategorized — Pierre Cattan @ 10:15

Samedi 22 juillet, 17 h 15 heure locale. Nous sommes bien arrivés. Après douze heures de vol côte-à-côté, le Vietnam, Ho Chi Minh ville et Gu nous ont ouverts les bras. Paris-Saïgon est un drôle de voyage. On a survolé la Caucase et Grozny, puis direction le moyen-Orient avec l’Iran, l’Afghanistan et un peu plus loin le Liban. Ensuite l’Inde, le Pakistan et enfin le Vietnam, avec au loin, l’Indonésie et la Thaïlanade. Ce monde furieux est jalonné de guerres et de catastrophes naturelles, et se survole en quelques heures. L’humanité est une grande co-propriété qui fait sournoisement mine de ne pas être voisine.

Ho Chi Minh grouille, klaxonne et vrombit sous le rafut des moteurs de scooters qui bercent les dormeurs sous jet lag. Quelle athmosphère. Une visite dans un temple cao-daiste nous a permis de voir déjà le syncréthisme oeucuménique de nombreuses religions et pratiques spirirtuelles. Antoin et Lili, et toute la charte graphique du boboland parisien, c’est la réplique parfaite de l’esthétique d’ici. Les roses pétants et les rouges pétard, les motifs fleuris et bariolés des enseignes surlignées de néons fluos sont omniprésents. Ah, récup’, quand tu nous tiens.

Plein de plans en perspective, et des pensées tendres à ceux qui nous lisent et qui nous manquent…

Zazon et Pierre
>pour ceux qui ne sont pas habitués aux blogs, et je ne vise personne :), vous pouvez écrire un commentaire en abs de ce post que nous lirons lors de notre prochaine séance internet…

Publicités
 

2 Responses to “Asie, continent humide”

  1. Vinvin Says:

    Salut les crotales !!! eclatez-vous bande de synchrétistes ! P’tain, moi je rentre de Turquie, c’est choli, la Turquie. Allez les gourous, j’ai hâte de lire la suite. Je vous laisse, je dois me préparer pour aller dîner chez Antroin et Lili.

    🙂

  2. Genevieve Cattan@ Says:

    Je ne sais pas pourquoi, mais je me suis sentie visée… ravie de vous savoir non seulement bien arrivés, mais déjà en partance pour ce qui est, paraît-il, l’une des véritables merveilles du monde. Et racontez-nous, c’est très amusant.

    Pôv’Zazon ! sans boules Quiès ! Pourquoi n’as-tu pas tout simplement acheté du coton ? Trempé dans l’eau ou l’huile, c’est un très bon ersatz. Bon, j’espère que tu n’auras pas trop de problèmes, en tout cas, à Angkhor, tu devrais avoir les yeux tellement emplis de merveilles que tu en oublieras tes ouïes…

    Gros bisous à tous les deux, Maman G


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s